Incroyable Clarisse !

Posted on Posted in News

Clarisse 2ème de la Mini Transat 2017

14 jours 23 heures et 7 minutes : c’est le temps qu’il aura fallu à Clarisse pour boucler en 2ème position, la 2ème étape de la Mini Transat La Boulangère. 3ème de la 1ère étape jusqu’aux Canaries, notre championne monte donc sur la 2ème marche du podium au classement général. Une arrivée au Marin chargée d’émotions, une performance hors du commun et une place amplement méritée pour la jeune skipper qui n’avait jamais navigué en solitaire, il y a encore 2 ans. Aux avant-postes tout du long, pour finalement prendre une 2ème place qu’elle ne lâchera plus, Clarisse a parfaitement navigué et nous a tenu en haleine jusqu’au bout de cette incroyable aventure !

 

« J’ai l’impression d’avoir eu trop de chance. Arriver en Martinique c’était vraiment mon objectif, je ne voulais vraiment pas envisager la déception. Être deuxième c’est juste magique, je suis hyper heureuse. J’ai mis beaucoup d’énergie dans cette course et c’est hyper agréable d’être récompensée. Ça fait 4/5 jours que c’était compliqué pour moi, j’avais une météo bizarre, je devenais folle en entendant les milles perdus à chaque classement ! J’étais tout le temps à fond et ça n’avançait pas. Alors quand j’ai appris ce matin que j’étais deuxième, je n’en croyais pas mes oreilles ! J’ai pleuré toute la nuit tellement j’étais heureuse d’arriver et d’avoir accompli tout ça… Alors en plus être deuxième c’est le pied absolu ! »

Une chose est sûre : Clarisse joue désormais dans la cours des grands. Chapeau bas Madame Crémer !

Poser le pied à terre, retrouver ses proches, raconter son aventure !

Les arrivées de Mini-Transat sont toujours chargées d’émotions ! Après 15 jours seule en mer, Clarisse va devoir retrouver doucement l’équilibre de la vie de terrien. Il va y avoir le récit de ses aventures à ses proches, l’accueil des autres concurrents, les copains qu’on jette à l’eau pour les baptiser et pour dire « toi aussi tu l’as fait ! », les nuits dans un vrai lit, les déjeuners autour d’une vrai table et peu à peu, Clacla va retrouver une vie normale… enfin presque ! Car on ne revient pas d’une telle aventure inchangée !

On a vécu quelque chose de fort, on s’est dépassé, on a testé ses limites, ce n’est pas donné à tout le monde d’être isolé pendant 2 semaines de toute présence humaine sur un petit bateau de 6 mètres 50… bref on a quelque chose en plus 😉

 

Allez Clarisse, on en dit pas plus, c’est à toi de nous raconter ! On attend ton récit avec impatience et on a hâte de connaître la suite de tes aventures!  Bravo championne !